maillot de hand france

Leurs ouvrages, il est vrai, sont sans force et sans profondeur, mais plusieurs ne sont pas tout-à-fait dépourvus de mérite ; et je vous avouerai même, non sans quelque confusion, qu’il se trouve dans ce pays des hommes qui en font de bien plus mauvais. Cette fois-ci le logo est plus travaillé, et du coup il s’adapte beaucoup mieux au maillot sans la couleur verte qui n’avait pas vraiment sa place au milieu du « bleu, blanc, rouge ».